Art Martial.net

Forum d'Arts Martiaux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Styles traditionnels : toujours efficaces ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
tintin



Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 8:01

Gauthier a écrit:
je m'exprime mal, ou bien ?
Ben des fois c'est pas terrible quoi Laughing . Meuh non, je blague.

Ok. Bon. Pêle mêle, juste pour semer la rixe:

- La question n'est vraiment pas de savoir qui peut battre Fedor. En mma, en ce moment, il n'y a pas grand monde dans les rangs. Il y en a, mais pas beaucoup. Maintenant, hors règles de mma, c'est une autre question et je n'en ai aucune idée et franchement, je m'en balance.

- La question est de savoir s'il est opportun ou non de travailler une technique de blocage du sabre à deux mains (je prends ça au hasard, mon manque de culture martiale m'oblige à inventer un truc), au 21ème siècle. D'une part parce qu'on ne porte pas de gants en permanence sur soi, d'autre par parce que les attaques au sabre de haut en bas se font plus rares dans les confrontations. A cela, quelques remarques:
-- si le pratiquant est informé de ce que sa technique a été dévelopée dans un contexte qui n'existe plus, ou presque plus et qu'il pratique cela par plaisir, pour pratiquer un art ancien, pour suivre la voie de son art, etc. etc. etc., ben no soucy
-- si le pratiquant n'est pas informé de ce qui précède et pense qu'il travaille une technique de double baffe sur les oreilles ET pense pouvoir assassiner n'importe qui comme cela, là il y a souci pour sa propre personne
-- si le même pratiquant se permet de deviser sur l'efficacité du mma en prétendant que lui il mettrait des baffes à plat sur les oreilles de tout le monde, là il y a souci pour lui et ennui pour les autres
-- si ce même pratiquant trouve des neuneus à qui enseigner l'art de la baffe à plat sur les oreilles, alors franchement, tout le monde aux abris
-- ça n'empêche pas qu'une baffe donnée à plat sur l'oreille, c'est efficace dans un but de désorientation, détournement d'attention...

N'avons-nous pas raison de nous interroger sur "l'efficacité des arts traditionnels", ce que j'appellerais plutôt "l'adéquation de CERTAINES techniques ou théories ANCIENNES aujourd'hui? Car si le pratiquant susmentionné devait lire que sa double baffe à plat n'est en fait qu'un blocage sur coup de sabre, peut-être verrait-il la lumière et commencerait-il à changer sa façon de pratiquer. Ou alors continuerait-il de pratiquer comme avant, mais en ayant clairement défini son but.

- Si le but est de survivre, sera efficace la technique qui permettra de mettre hors d'état de nuire son adversaire. J'exclus la fuite, car sinon pourquoi pratiquer les AM? On les pratique pour le cas où la fuite ne serait pas possible donc, dans le débat, out la fuite. Idem pour les armes, out, car on pratique les arts à mains nues pour le cas où on n'aurait rien sous la main. Si on a un truc, on fait avec. Si on peut fuir, on fait avec. Mais si on a que pouick et qu'on doit y aller, au charbon, alors il faut que ce que l'on fasse soit efficace.

- Pour savoir si c'est efficace, il faut le pratiquer en vrai. Tout ne peut pas être pratiqué en vrai sinon risque de blessures il y a. lOn doit donc éliminer certaines techniques qui évidemment pourraient permettre de compenser une différence de poids avec l'adversaire, une différence de vitesse etc.... Mais c'est comme ça, on ne peut pas les utiliser. Je m'entraîne parfois avec des personnes plus lourdes que moi et j'aimerais aussi pouvoir leur crever les yeux, plutôt que d'essayer de leur placer un coup au foie. Mais bon, j'ai pas le droit. Je me console en me disant que tant que je ne sais pas mettre un bon taquet au menton, ma pique aux yeux n'a pas beaucoup plus de chances de passer. Oui, je peux jeter une chaussette au visage avant. Mais c'est trop simple de toujours trouver un oui mais. Il faut s'en sortir avec des outils simples pour après, rafiner.

- Une fois ces techniques éliminées du panel, on s'exerce en vrai, au ko (ou en tous cas, au ko risqué, c-à-dire à 70-80% des possibilités, on est sympa avec le partenaire, ou alors on fait de la compète). Et là on voit ce que ça donne en "vrai", c'est-à-dire lorsqu'on appuie, qu'on est essoufflé, qu'on a peur, mal etc.... C'est clair, c'est toujours différent de "la rue", mais c'est toujours mieux que rien.

- Si on perd tous ses combats, systématiquement, il est absolument nul à chier de se réfugier derrière des "ouais mais si on me permettait de ceci cela". Car dans ce cas, l'autre aussi pourrait ceci cela. Il faut plutôt chercher à comprendre pourquoi on perd systématiquement, avec des techniques de base.

- Et donc, la baffe à plat sur les oreilles.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kat'

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 35
Localisation : Karlsruhe
Pratiques actuelles : Systema, Tai Ji Quan
Pratiques passées : Aikido, Kung-fu (divers styles)
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 9:31

Gauthier a écrit:

si le but d'un outil est de couper un arbre, nettement, et sans perte de temps, vous en conviendrez avec moi qu'on peut objectivement classer dans l'ordre croissant :

- le crochet du gauche
- le caillou
- le caillou taillé sur un bâton
- le marteau
- la hache
- la tronçonneuse
- le découpeur laser

T'as oublié le shuto retourné entre la tronçonneuse et la découpeuse laser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura

avatar

Masculin Nombre de messages : 118
Age : 42
Localisation : Saarbrücken
Pratiques actuelles : Daito-Ryu Aikijujutsu, Muay Thai
Pratiques passées : Karate Uechi-Ryu, Judo
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 11:35

La question de l'ami Tintin sur la technique visant à arrêter une attaque en shomen et son utilité au XXIème siècle est pertinente et mérite effectivement d'être posée.

Dans l'absolu, la réponse est non. A priori c'est une technique qui ne sera vraisemblablement jamais utilisée. Sauf que................

Il y a quelques années, un fou furieux a massacré une personne dans les rues de Villeurbanne avec un Katana. La victime a vraiement joué de malchance puisqu'elle s'est dans un premier temps trouvé au mauvais endroit au mauvais moment, puis a du faire face à un forcené armé d'un Katana tranchant de surcroît. Qui pouvait s'attendre à une agression aux conséquences aussi funestes avec une telle arme dans un pays d'Europe Occidentale? Pas grand monde, et c'est là tout le problème justement puisqu'il est virtuellement impossible de prévoir systématiquement qui peut t'attaquer, quand, pourquoi et avec quoi.

Le problème N°1 c'est que trop de gens pensent qu'un combat de rue commence avec les 2 adversaires face à face, se toisant avant de se chicorer. Les choses ne se passent pas toujours comme ça surtout si l'aggresseur a prémédité son coup. Arriver à réagir immédiatement, à froid à une attaque aussi soudaine qu'inattendue voilà le nec le plus ultra de la réactivité, en profiter pour faire un maximum de dégats sur le malotru en un minimum de temps et de mouvements voilà qui est le nec le plus ultra de l'efficacité. Toutefois, au tribunal, cette efficacité risque de couter cher.

Pour en revenir aux techniques anciennes, apparement surranées, il convient de préciser une chose. Ce n'est pas parce que la technique ou plus correctement le Kata s'effectue selon une séquence bien définie qu'il est figé. Loin de là. Le Kata est la structure de l'Art martial, il contient les grands principes, en aucun cas, il est considéré comme une technique sûre et fiable par les enseignants. C'est la principale différence entre les cohortes de styles de Jujutsu occidentalisés qui n'ont justement pas compris que le Kata est en réalité un alphabet, utile pour copier des mots mais pas suffisant pour en composer. Ce que la plupart des pratiquants appelent styles traditionnels de Jujutsu sont en réalité un ensemble de techniques composites, sans aucune profondeur, provenant d'éléments disparates avec, de surcroît, des principes souvent en porte à faux les uns avec les autres.

Une petite anecdote, nous étions au siècle dernier Very Happy conviés à une démonstration en Autriche. Nous avons fait notre démo quand une des personnes qui nous accompagnait nous a dit avoir vu un grand "Sensei" participant à la démonstration prenant fièvreusement des notes sur les techniques que nous avions fait voir (la vidéo était interdite). ce devait être un 12 ou 13ème Dan à coup sûr Very Happy fondateur de son propre style.............................

Le Jujutsu authentique est très différent puisqu'il associe un important travail de Kata (jusqu'à la nausée Very Happy ) avec un travail non moins important de Oyo Waza (application du principe face à différents types d'attaque). Dans les Ryû authentiques, on ne forme pas des copies conformes du Sensei, bien au contraire, on encourage les pratiquants qui ont le potentiel à "personnaliser" les techniques qu'ils préfèrent, qu'ils maîtrisent le mieux et qu'ils sont susceptibles de "passer" avec succès lors d'un affrontement.

Dans le Bujutsu, on part d'une base technique très vaste qui est épurée au fil de la pratique, 100 techniques deviennent 5, 6 techniques. Mais avant d'arriver à un tel résultat, il faut passer par des années de pratique fastidieuse, ceux qui s'accrochent obtiennent des résultats probants, ceux qui sont pressés abandonnent la pratique. C'est pour ça que le Bujutsu aujourd'hui bat de l'aile, parce qu'il demande un investissement personnel très important et qu'il n'offre pas de raccourcis, love it or leave it goes the saying Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daito-ryu.com
cheeta

avatar

Nombre de messages : 802
Age : 36
Localisation : paris
Pratiques actuelles : ninjutsu,systema,grappling
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 13:05

Citation :
Dans le Bujutsu, on part d'une base technique très vaste qui est épurée au fil de la pratique, 100 techniques deviennent 5, 6 techniques. Mais avant d'arriver à un tel résultat, il faut passer par des années de pratique fastidieuse, ceux qui s'accrochent obtiennent des résultats probants, ceux qui sont pressés abandonnent la pratique. C'est pour ça que le Bujutsu aujourd'hui bat de l'aile, parce qu'il demande un investissement personnel très important et qu'il n'offre pas de raccourcis, love it or leave it goes the saying
tu..tu m'etonnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tintin



Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 14:14

cheeta a écrit:
Citation :
Dans le Bujutsu, on part d'une base technique très vaste qui est épurée au fil de la pratique, 100 techniques deviennent 5, 6 techniques. Mais avant d'arriver à un tel résultat, il faut passer par des années de pratique fastidieuse, ceux qui s'accrochent obtiennent des résultats probants, ceux qui sont pressés abandonnent la pratique. C'est pour ça que le Bujutsu aujourd'hui bat de l'aile, parce qu'il demande un investissement personnel très important et qu'il n'offre pas de raccourcis, love it or leave it goes the saying
tu..tu m'etonnes...
Je ne suis pas sûr d'avoir compris Ashura. Mais une question alors en passant: quelle est la différence entre un mawashi jodan travaillé par un bujutsuka, qui aura affiné ses techniques jusqu'à la perfection, et le mawashi jodan d'un boxeur thaï, qui aura travaillé ses techniques jusqu'à la perfection?
L'investissement en temps se justifie-t-il? Quelle est la plus value? Je suis persuadé qu'il y en a une, j'ai bien une idée de réponse, mais je ne suis sûr de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheeta

avatar

Nombre de messages : 802
Age : 36
Localisation : paris
Pratiques actuelles : ninjutsu,systema,grappling
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 16:14

Citation :
quelle est la différence entre un mawashi jodan travaillé par un bujutsuka,
un mawashi jodan dans un bujutsu? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura

avatar

Masculin Nombre de messages : 118
Age : 42
Localisation : Saarbrücken
Pratiques actuelles : Daito-Ryu Aikijujutsu, Muay Thai
Pratiques passées : Karate Uechi-Ryu, Judo
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 17:42

Yo Tintin,

Tu ne comprends pas car tu confonds technique pure et principe contenu dans la technique.

Le mawashi Jodan est un mauvais exemple, à chaque fois qu'un Bujutsuka fait un mawashi jodan il se déchire l'entre cuisse Very Happy mais pour rester dans le ton prenons l'exemple d'un mawashi gedan Very Happy

Certains choisiront de travailler exclusivement en puissance pendant X temps, d'autres essaieront de comprendre comment générer la puissance et la maintenir le plus longemps possible. Je connais des pratiquants de Muay Thai qui travaillent sur cette idée, n'allez pas croire que je dis que ce sont tous des bourrins, loin de là.

quand je parle d'une technique, il faut comprendre un enchaînement de 2 ou 3 mouvements, brefs, puissants, cassants et qui sont susceptibles de résoudre le conflit, il ne s'agit pas d'un coup. C'est pourquoi il est difficile d'établir un lien entre le mawashi et une technique de Bujutsu. Hai capito? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daito-ryu.com
Irimi

avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pratiques actuelles : Daïto Ryu Aikijujutsu, Karate Shito ryu
Pratiques passées : Judo, Aïkido, Wing Tsun
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 18:00

Ce que veut dire Ashura, c'est que dans les disciplines modernes, on travaille un nombre restreint de techniques dès le départ, et qu'on ne les personnalise pas vraiment, vu que dans chaque style, les techniques sont exécutées selon les principes du fondateur de l'école, qui les a adaptées à sa morphologie.
Dans le Bujutsu, le nombre de kata est énorme, mais les kata ne sont que des kata, qu'il va falloir par la suite adapter à ses capacités, à sa propre morphologie, ainsi qu'à celle de l'adversaire, et au final, chaque pratiquant a ses propres techniques favorites, qu'il a triées parmi des centaines (voire des milliers), mais qui lui sont parfaitement adaptées, donc au final personne n'est désavantagé, puisque même le petit ou le faible aura ses "spéciales"...
Pour le mawashi geri jodan, d'une Cheeta a raison, il n'existe pas dans les Bujutsu (d'ailleurs, il me semble qu'il n'y en a pas non plus dans les kata de karate), d'autre part, au vu de ce qu'Ashura a dit, cela dépendra du pratiquant, certains seront plus à l'aise avec le yoko geri, d'autres avec le mae geri, c'est dans nos gènes que ça se passe... En gros, on travaille tout, pour au final sélectionner ce qui marche vraiment pour nous.
Je suis par exemple assez à l'aise avec mes pieds, donc je vais beaucoup travailler de loin, pour détruire les bases de mon adversaire, ou viser ses parties, son foie, son estomac ou autre, afin de l'affaiblir pour pouvoir ensuite me barrer ou casser la distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irimi

avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pratiques actuelles : Daïto Ryu Aikijujutsu, Karate Shito ryu
Pratiques passées : Judo, Aïkido, Wing Tsun
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 18:03

Quelle rapidité affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenaka

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 18:49

Irimi : L'aisance d'un pratiquant sur un mawashi chudan ou gedan dependra aussi de sa préparation physique notament au niveau de la souplesse...et pas spécialement des gènes, enfin il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irimi

avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pratiques actuelles : Daïto Ryu Aikijujutsu, Karate Shito ryu
Pratiques passées : Judo, Aïkido, Wing Tsun
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 20:22

Je ne peux qu'être d'accord...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irimi

avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pratiques actuelles : Daïto Ryu Aikijujutsu, Karate Shito ryu
Pratiques passées : Judo, Aïkido, Wing Tsun
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 20:44

@Tenaka : Autre chose, la souplesse peut s'acquérir en travaillant, mais il y a quand même une grande part d'inné : j'ai toujours su faire le grand écart, et je l'ai réussi dès la première fois que j'ai essayé de le faire. De même, je peux m'entraîner des années, je n'aurai jamais le middle de Crocop, c'est son spécial, c'est un coup fait pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauthier

avatar

Masculin Nombre de messages : 870
Age : 31
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : Arts internes chinois
Pratiques passées : Touche à tout bon à rien
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Ven 9 Mai - 22:46

iriimi a écrit:
(d'ailleurs, il me semble qu'il n'y en a pas non plus dans les kata de karate)
Il n'y en avait pas à l'époque de Funakoshi, mais ensuite, quand son élève, Nakayama, est allé en Chine et a échangé avec Hwang Gi (ils étaient colloc's pendant 3 ans), qui était à l'époque champion de Subakh coréen, le karaté a été enrichi de mawashis et autres coups de pieds sautés et circulaires, et les arts coréens ont hérité des katas du shotokan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tintin



Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 0:19

cheeta a écrit:
Citation :
quelle est la différence entre un mawashi jodan travaillé par un bujutsuka,
un mawashi jodan dans un bujutsu? Suspect
Eheh, j'étais sûr que ça te ferait plaisir Laughing .

Ashura, oui, je vois ce que tu veux dire. Je dirais même que ces derniers temps, parfois, j'ai l'impression de le comprendre autrement qu'avec ma tête. Mais ce n'est sûrement qu'une impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheeta

avatar

Nombre de messages : 802
Age : 36
Localisation : paris
Pratiques actuelles : ninjutsu,systema,grappling
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 0:35

en tous j'en profite pour tirer encore mon chapeau a ashura dont le sens de la synthèse m'aide a entrevoir des choses dans ma propre pratique du bujutsu,ou comment même si les écoles sont différentes,les principes d'enseignements sont les mêmes Smile

la ou le sportif va travailler le geste tel quel car il devrait l'accomplir dans un systeme fermé,le bujutsuka se doit de lire le principe derriere la technique car il aura surement peu l'occasion d'appliquer la technique telle quelle...d'ou le coté parfois suranné de certaines vielles ecoles...(meme si certaines le sont vraiment aussi Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tintin



Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 1:09

cheeta a écrit:
la ou le sportif va travailler le geste tel quel car il devrait l'accomplir dans un systeme fermé,le bujutsuka se doit de lire le principe derriere la technique car il aura surement peu l'occasion d'appliquer la technique telle quelle...d'ou le coté parfois suranné de certaines vielles ecoles...(meme si certaines le sont vraiment aussi Razz )
Ca se pourrait. Mais je continue de m'interroger.

Le sportif travaille aussi des techniques, par exemple des projections. Il cherche à suivre un canon, le pied ici, la main là, la tête tournée de ce côté, x appuis etc. etc. Mais il sait très bien que dans le combat, ce n'est jamais ça qui ressort. Ce n'est jamais la technique apprise, mais un truc qui ressemble, parfois de loin, à la technique apprise.

Si on "fait le vide", qu'on évite de trop réfléchir, de tenter des trucs, mais qu'on fait simplement, on se rend compte que ce que l'on place n'est pas une technique déjà vue. Mais que les techniques déjà vues, travaillés ad nauseam, nous ont permis de comprendre ce qu'était un bras de levier, de comprendre comment déséquilibrer...

Evidemment, ce que j'écris n'est valable que dans un système sportif dont les règles ne privilégient pas le geste "parfait". Autrement dit, si on cherche le ippon, on doit être technique. Mais si la victoire nous est donnée par écrasage de uke au sol alors que tori reste debout, alors là, on peut s'exprimer librement et cette expression libre est facilitée par le travail technique. Mais ni ressemble pas.

Enfin, je dis ça, je dis rien moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheeta

avatar

Nombre de messages : 802
Age : 36
Localisation : paris
Pratiques actuelles : ninjutsu,systema,grappling
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 1:20

je comprend ce que tu veut dire et,effectivement,entre une belle omoplata technique et un truc avec un peu d'omoplata dedans placé sous un mec qui t'écrase et t'empêche de de faire ta langouste correctement il y a parfois un monde,je sait bien....pourtant une partie de moi "sent" viscéralement que ca n'est pas la même chose dans les bujutsu...
je vais tacher de clarifier ma pensée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tintin



Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 14:36

cheeta a écrit:
je comprend ce que tu veut dire et,effectivement,entre une belle omoplata technique et un truc avec un peu d'omoplata dedans placé sous un mec qui t'écrase et t'empêche de de faire ta langouste correctement il y a parfois un monde,je sait bien....pourtant une partie de moi "sent" viscéralement que ca n'est pas la même chose dans les bujutsu...
je vais tacher de clarifier ma pensée...
Exact. Cet exemple, et tant d'autres. Pour les projections, certes on apprend des techniques. Mais au sein de ces techniques, ce sont surtout des principes que l'on apprend.

Les "judokas" russes ont souvent été traités de bourrins sans techniques. Mais ils gagnaient. Peut-être étaient-ils moins focalisés sur le ippon et donc sur la technique. Plus axés sur le principe, ils pouvaient faire chuter leur adversaire. Extérieurement, ça ne ressemble à rien (c'est d'la merde, ça vaut pas ippon), mais en réalité, c'est le travail technique qui a amené la facilité de projeter, de saisir l'opportunité lorsque ce qu'il faut est là.

Je suis curieux que tu clarifies ta pensée, car je n'ai sincèrement pas de réponse.

J'ai juste le sentiment parfoiis que l'on met le bujutsu sur un piedestal (ortho à vérifier). Pour certaines choses, il mérite de s'y trouver, mais pas pour tout à mon humble avis et là aussi, il se peut qu'il y ait parfois mystification.,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kcnarf



Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 16:21

cheeta a écrit:
si tu veut des adresses de traditionnalistes super balaises je peut t'en trouver,amene tes champions du monde,ils s'en font regulierement(et je blague pas)

fais pêter les adresses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheeta

avatar

Nombre de messages : 802
Age : 36
Localisation : paris
Pratiques actuelles : ninjutsu,systema,grappling
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 16:34

Citation :
fais pêter les adresses
préviens moi en avance la prochaine fois que tu passe a paris;)

Citation :
Les "judokas" russes ont souvent été traités de bourrins sans techniques. Mais ils gagnaient. Peut-être étaient-ils moins focalisés sur le ippon et donc sur la technique. Plus axés sur le principe, ils pouvaient faire chuter leur adversaire. Extérieurement, ça ne ressemble à rien (c'est d'la merde, ça vaut pas ippon), mais en réalité, c'est le travail technique qui a amené la facilité de projeter, de saisir l'opportunité lorsque ce qu'il faut est là.
honnettement plus ca va plus je prefere les angles du sambo a ceux du judo,meme si parfois ca se ressemble franchement.

Citation :

Je suis curieux que tu clarifies ta pensée, car je n'ai sincèrement pas de réponse.
j'ai un peu de mal a la clarifier je doit dire...intuitivement je sent que la notion de durée entre en jeu dans le sens ou le panel technique des bujutsu est si vaste qu'on est clairement encore débutant apres une bonne dizaine d'année de pratique...j'ai le sentiment(donc pas une vérité)qu'en sport et:ou dans les selfs modernes la technique est plus vite acquise et que le processus d'apprentissage se passe donc différemment dans le sens ou il n'y a pas forcement besoin de deconstruire avant de reconstruire...je sait pas,je continue de chercher a clarifier ma thèse qu'on puisse en parler...mais ca peu prendre du temps Embarassed Suspect Wink

Citation :

J'ai juste le sentiment parfoiis que l'on met le bujutsu sur un piedestal (ortho à vérifier). Pour certaines choses, il mérite de s'y trouver, mais pas pour tout à mon humble avis et là aussi, il se peut qu'il y ait parfois mystification.
peut etre,ca serait intéressant d'en parler en tous cas je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 18:49

Gauthier a écrit:
iriimi a écrit:
(d'ailleurs, il me semble qu'il n'y en a pas non plus dans les kata de karate)
Il n'y en avait pas à l'époque de Funakoshi, mais ensuite, quand son élève, Nakayama, est allé en Chine et a échangé avec Hwang Gi (ils étaient colloc's pendant 3 ans), qui était à l'époque champion de Subakh coréen, le karaté a été enrichi de mawashis et autres coups de pieds sautés et circulaires, et les arts coréens ont hérité des katas du shotokan...

J'étais pas au courant de cette info.
Ça mérite un post à part entière, ou une info complémentaire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kcnarf



Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 20:48

bon alors je dirais dans le désordre :

Cheeta : pas de pb ainsi qu'a Gauthier pour faire du sparring (on n'est pas là pour s'entretuer) pour éclaircir nos idées .

Kat' , ne te méprend pas trop sur le shuto retourné , ou plutôt si considère ça comme de la merde, ça m'arrange .

Ce sujet ressemble à celui que j'avais crée sur l'ancien forum et suis aussi l'idée que j'essayais de développer avec le sujet
C'est en effet le but majeur que je cherche à maîtriser : pouvoir contrer n'importe quelle attaque et en sortir vivant (c'est à dire pas ou très peu touché) . Que ce soit d'un combattant aguerris ou d'un beauf aviné .
Egalement cela rejoint aussi le sujet sur la vidéo d'AM occidentaux et les solutions contre dague . Le contexte a effectivement changé .
Pour le moment je l'ai trouvé dans le JJ Butokukai et c'est pas faute de tester d'autres disciplines .
J'ai toujours reçu le type d'enseignement que Ashura décrit à savoir , le maître montre explique un petit peu et après on se démerde et on adopte les techniques qui nous vont bien pour rester un max hors d'atteinte des coups . Après c'est à chacun de chercher en fonction de sa morphologie , age etc ...

Il faut néanmoins raison garder et toujours conserver un peu de doute (salvateur pour le coup) afin d'améliorer sa pratique en rencontrant un max d'autres styles (ce que mon maître a tjours énormément encouragé) .

Concernant la tactique :il ne faut pas rentrer dans le jeu d'un boxeur et tjrs tourner dans le sens inverse de sa garde et frapper bas en rafale afin d'amoindrir (du reste c'est pas pour rien que le coup de pied bas est interdit en BF en compet' car alors les 2 combattants ont tendance à rester à bonne distance et balancer ce genre de coups donc moins de spectacle etc ..)
Autre chose : je lis souvent qu'il est impossible de faire une clé à la volée ; evidement si c'est à portée de coup a faible distance . Si l'assaillant doit se lancer pour toucher (à force de prendre des coups dans les genoux) hé bien là vous avez crée la bonne distance et il va se retrouver en déséquilibre à la fin du coup (enfin grosso modo) .
donc ça n'aura rien à voir .
Le but du Bujutsu est de s'adapter pas de prendre les règles de l'autre et de combattre à la loyale etc ...
Maintenant contre un combatant pied poing ce sera un peu plus dur mais du moment qu'il a le genou en avant ....

Surtout toujours tourner et dès que l'autre rentre, frapper sans préparation .

voilà . Après faut tester sur bcp de monde pour affiner l'execution de ses déplacements , feintes, tai sabakis
Par exemple, j'avais rencontré cheeta l'année dernière . Pof je montre une clé en appuyant sur le coude et comme je n'avais pas trop vérouillé ma saisie que le singe fait une roulade et s'échappe . Ben maintenant je vérouille et j'applique mieux la technique .
Un exemple parmi tant d'autres .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnny

avatar

Masculin Nombre de messages : 129
Age : 45
Localisation : strasbourg
Pratiques actuelles : karaté shotokan ITKF
Pratiques passées : shotokan
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 21:18

Comment fait-on pour ne pas avoir le genou en avant ? et c'est quoi avoir le genou en avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.karate-traditionnel.fr.st
tintin



Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 21:23

@cheeta, moins profond, peut-être. De l'avis d'experts, le niveau au sol (par exemple) dans les compétitions de mma est très pauvre. De fait, le combattant complet ayant très peu de temps pour se former, il ne prend que l'essentiel. Donc si on compare le panel de techniques possibles en jjb, en sambo... avec les techniques utilisées en mma, on voit aussi le jour et la nuit. Jusqu'à ce qu'il y ait des monstres qui arrivent. Un Fedor, qui maîtrise toutes les distances, un Taktarov, qui tentera des clés de jambes à la volée face à des strikers plus lourds que lui (y a pas à dire, l'esprit de sacrifice, ça paie).

Donc, à mon humble avis, pas faux de dire qu'en Bujutsu, c'est plus riche. Maintenant, une pratique sportive peut aussi être plus riche que ce qui se voit en général en compétition.

Par ailleurs, à quoi est due la richesse du Bujutsu? J'ai parfois l'impression que chaque génération de maître a ajouté son truc, ses techniques. Et pour finir, on demande aujourd'hui à l'étudiant de tout connaître, de tout voir.

Le parallèle est aisé avec les études. Si on prend un domaine comme le droit, il a connu de tels développements ces dernières années que apercevoir ce qui le compose, il faudrait deux fois plus de temps qu'il y a un siècle. Chaque génération d'étudiants doit suivre un cours supplémentaire de ceci ou cela. Mais pour finir, qu'est-ce qui fait la base du savoir juridique? L'aptitude à réfléchir sur plusieurs plans et ça, on a beau multiplier les cours (fiscal, commercial, gnagnagnal...), on ne pourra pas mettre plus dans la tête d'un étudiant que ce qu'il aura acquis dans les cours de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura

avatar

Masculin Nombre de messages : 118
Age : 42
Localisation : Saarbrücken
Pratiques actuelles : Daito-Ryu Aikijujutsu, Muay Thai
Pratiques passées : Karate Uechi-Ryu, Judo
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   Sam 10 Mai - 22:51

Attention à ne pas confondre esthetisme et efficacité, ce sont deux aspects des AM diamétralement opposés et pourtant aujourd'hui le consensus général veut que le beau soit égal au bon, ce qui est faux. Je le répète, il est impensable de passer un enchaînement propre et stylisé sur un type bien déterminé à vous envoyer chez le dentiste Very Happy

Dans l'absolu, il convient de se débarasser d'une façon ou d'une autre de l'agresseur et de la menace qu'il représente, on n'a pas besoin d'être glamour dans un baston et à vrai dire il n'y a que dans les films ou l'on est réellement good looking.

Dans un certain sens, je comprends les questions et les doutes de l'ami Tintin car trop de gens ne connaissant pas le Bujutsu ont jugé bon d'écrire dessus à tort et à travers. De fait, il circule toute une série d'inexactitudes au sujet du Bujutsu que l'on oppose trop souvent au Budo alors qu'en réalité ce sont deux voies qui mènent au même sommet. On lit souvent que le Bujutsu et les Ryû authentiques refusent farouchement toute évolution, ce qui est totalement faux, les Ryû évoluent effectivement à chaque génération sous l'impulsion du Soke, certaines évoluent mieux que d'autres car elles peuvent compter sur une base de pratiquants importante, d'autres plus confidentielles ont effectivement tendance à se replier sur elles mêmes et sont condamnées à disparaître à long terme. Il est important que chaque nouvelle génration de pratiquants fournissent des leaders techniques pour transmettre l'art à la génération suivante et pour cela il faut des élèves qui, pour certains d'entre eux, deviendront des cadres.

En ce qui concerne le MMA, il n'y a pas que le sol ou le niveau est relativement faible, je dirais que la plupart des combattants absorbent vite les quelques techniques dont ils ont besoin dans toutes les distances de combat pour être opérationnels au plus vite. Puisqu'on en vient à parler MMA, il faut quand même reconnaître que les styles dit traditionnels sont loin d'être ridicules dans l'octogone ou sur le ring. Fedor est issu du Judo et du Sambo, Nogueira est un pratiquant de JuJiutsu Brésilien qui puise ses techniques dans du bon Judo d'avant guerre tout comme le Sambo par ailleurs, Yoshida et son élève Nakamura ont souvent étonnés les observateurs et leurs résultats plaident plutôt en leur faveur. De même que certains lutteurs de formation se sont fait un nom dans le dur monde du MMA: Dan Henderson, Randy Couture et j'en oublie. On constate que les messieurs sus nommés avant de devenir des champions ont passé de longues années à travailler leurs gammes dans des compétitions et des styles traditionnels (Judo et lutte ont des règles plutôt strictes) et pourtant ils n'ont pas eu besoin de beaucoup de temps pour s'adapter et s'imposer en MMA.

Je crois qu'aujourd'hui, on peut arriver à former un combattant de MMA en 2 ou 3 ans, en partant d'une forme brute mais au potentiel intéressant et qu'il convient de polir, ceci dit, j'ignore s'il y a eu des études sur le sujet mais j'aimerai savoir combien de combattants ayant commencé directement par le MMA (c'est à dire sans aucune pratique au préalable) arrive à s'imposer au plus haut niveau. A part Shogun, je ne vois personne d'autre, mais vous avre le droit de me corriger Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daito-ryu.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Styles traditionnels : toujours efficaces ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Styles traditionnels : toujours efficaces ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» question sur deux styles de karate
» Astuce pour garder sa chaine toujours propre
» Avion qui tourne toujours à gauche
» Ça peut toujours servir II...
» Ça peut toujours servir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Martial.net :: Les arts :: Travail à mains nues-
Sauter vers: