Art Martial.net

Forum d'Arts Martiaux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tradition martiale chinoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tenaka

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Tradition martiale chinoise   Lun 1 Sep - 16:34

Hello la compagnie,
Voila comme mon entorse me fait monter le sang au cerveau plutot qu'a la cheville, il m'arrive de me poser des questions idiotes. Dernièrement je me demandais si il existait encore une Chine une tradition martiale de combat de guerre ? Avec tout le respect que j'ai pour les nombreuses disciplines d'origines chinoises enseignées aujourd'hui, je ne vois rien qui ressemble à un enseignement véritablement militaire. J'entend par là que l'utilisation faites des armes est bien souvent chorégraphique ou sous entend des principes internes dont l'adaptabilité au combat me laisse un peu sceptique.

Alors que c'est il donc passé en Chine ? Existe il de tels enseignements labas qui reste méconnus chez nous ? Les différentes "invasions" mandchous ou européennes on elle achevés ces traditions ? Ca m'étonne d'autant plus que malgré divers occupants et dominations politiques, la culture chinoise à toujours réussi à rester fortement ancrée dans la société....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Tapir

avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Lun 1 Sep - 17:07

Chine et Japon tres différents......................comme Anglais et Français Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divin Christobald

avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Lun 1 Sep - 17:21

Bonjour,

Cher Tenaka, veux-tu parler de la tradition martiale en Chine ou militaire ?.

Ce n'est pas la même chose a la différencce du Japon ou ces deux aspects ont été imbriqués.

En Chine, les concours de mandarinat par exemple accordaient davantage d'importance a la connaissance des "classiques" et des arts libéraux !

Laughing

Amicalement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cayuga

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 41
Localisation : Liège
Pratiques actuelles : Viêt Vo Dao, Self defense Police, Boxe anglaise, Aikido
Pratiques passées : Taekwondo, karate
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 9:29

Je me posais la même question en voyant des taos de sabres ultra légers maniés comme de la danse.
Les coupes ne sont pas nettes, la lame mal orientée, des gardes inexistantes, des positions trop basses, ...


Idem pour des hallebardes en aluminium ridiculement légères accessibles à n'importe quelle majorette. (et quand on sent le poids d'une vraie hallebarde Laughing ...)



Où est l'efficacité de la manipulation d'armes anciennes ? que l'on voit par exemple au Japon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naifanshi



Masculin Nombre de messages : 92
Age : 33
Localisation : alsace
Pratiques actuelles : karate shito-ryu, bai he quan
Pratiques passées : karate shorin-ryu(kobayashi et matsubayashi-ryu), aikido, judo
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 10:13

cayuga a écrit:
Je me posais la même question en voyant des taos de sabres ultra légers maniés comme de la danse.
Les coupes ne sont pas nettes, la lame mal orientée, des gardes inexistantes, des positions trop basses, ...


Idem pour des hallebardes en aluminium ridiculement légères accessibles à n'importe quelle majorette. (et quand on sent le poids d'une vraie hallebarde Laughing ...)



Où est l'efficacité de la manipulation d'armes anciennes ? que l'on voit par exemple au Japon ?

faudrait peut-être pas confondre les ecoles de wushu et les ecoles anciennes...pas persuadé que les ecoles traditionnelles de quanfa utilisent des armes en alu....en tout cas, j'en ai pas encore vu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divin Christobald

avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 10:29

Bonjour,

Les raisons en sont bien sur historiques.
Cela avait commencé dès le début du 20 siècle avec l'influence étrangère et l'idée de culture physique. Puis sous l'ére Mao, ou les AM devaient favoriser la santé physique du peuple.
De nombreux experts ont été persécutés !.

Néanmoins, que ce soit en Chine ou dans la diaspora, le Kung-Fu n'est pas mort ! Smile

Amicalement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kcnarf



Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 10:54

c'est quoi le Quanfa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Tapir

avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 10:55

Yes .............. et on peut même remonter un tantinet plus loin dans l'historique pour déja se rendre compte des différences de concepts qui existaient entre la Chine et le Japon..........


au Japon, pays au système sociale casté, où la caste dominante fût pendant plusieurs siècles celles des hommes d'armes, l'idéal du héros des légendes (et ce depuis avant le célébrissime Yoshitsune) était le guerrier (au sens homme de guerre, donc familier des "choses" militaires).......au Japon l'homme d'armes (archer puis sabreur ) est le héros guerrier des légendes

en Chine, bien que la société fût égallement tres structurée (mais je rejoins le porteur du petit jésus lol! les léttrés avaient la faveur des positions de direction) les sciences du combat ne furent pas "confisquées" par les seuls militaires "officielles" (le concept du Ronin c'est tardif au Japon, post avènement de la Tokugawa jidai), déja les religieux du Shaolin d'antan (rien à voir avec les acrobates de foires actuelles qui n'ont de Bouddhistes que les habits lol! ) dont le prestige guerrier fût grand, dans les fabuleuses "chroniques des bords de l'eau " on rencontre également nombres de héros grands combattants mais n'ayant pas forcément d'attaches avec l'administration guerrière officielle................en Chine c'est le boxeur (qui accessoirement peut etre excellent bretteur) le héros des légendes populaires et c'est souvent un homme "du peule" (le Rock n'a rien inventé donc lol! )


ensuite plus tardivement il faut rechercher dans les raisons de sauvegarde des arts guerriers anciens au moment où ces derniers sont devenus obsolètes face à la métamorphose du fait guerrier (je recommande le tres bon film (même si truffé d'erreurs historiques grossières) "last samurai" qui illustre ce fait du côté japonais)
schématiquement

-au Japon les arts "martiaux" ont intégré l'art japonais d'une manière plus globale avec ses finalités de réalisation personnelle liée à la spiritualité japonaise (Zen nottament), donc il s'est épuré au niveau extérieur pour se concentrer sur l'essence de l'intérgration des 3 réalités de l'homme dans le monde des phénomènes manifestés...........bref le Budo était né

-en Chine là c'est plus du côté de la santé d'une part (le taichi de grand maman , le chi kung (qu'on a colé aux arts martiaux pour la circonstance,etc,etc) , de la perfection physique d'autre part ( kung fu : l'homme qui par son travail atteient la valeur de deux hommes), qui ces dernières années sous l'impulsion des autorités qui ont compris la manne que cela pouvait amener, s'est orienté vers les formes acrobatiques au détriement du réalisme des arts anciens (mais bon pour ne pas totalement dégouter un public(marché) axé sur le combat ils ont "crée" le sanda..........malins ces chinois lol! )......

alors au milieu de ces gros traits il est resté en marge quelques écoles qui ont essayé de perpétuer leur savoir sans trop le travestir et ce tant en Chine qu'au Japon


sans rapport direct mais moi ce qui me fait bien marrer c'est que lors des rencontres "modernes" (soit à partir du 19e , quand les sources historiographiques deviennent fiables) Chine/Japon quand c'est les japs qui racontent c'est eux qui l'ont emporté (Ueshiba, Mochizuki, Yamaguchi,Kuroda,etc,etc pendant la guerre lors de leur "séjour" sur le continent)
alors que lorsque c'est les Chinois qui racontent ben c'est l'inverse, nombre d'experts de Chuan fa auraient défait des envahisseurs japonais toujours à peu pres à la même période......on citera surtout huo yang jia (pas sur de l'orthographe c'est compliqué le chinois lol! ) qui inspirera à BL (et JL également) sa fureur de vaincre

le seul japonais qui avoue s'etre pris une avoine par un chinois c'est (et curieusement l'un des plus grands combattants japonais avec le coréen Mas Oyama) Kennichi Sawai fondateur du taikiken.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Tapir

avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 10:57

quan fa (ou chuan fa ) c'est ce qui est lu kem po (ou parfois ken po) en japonais, soit méthode de combat avec les poings, en gros "boxe" (par extension chinoise vu que le nom est chinois lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kcnarf



Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 11:18

merci Le Tapir pour cette prose bien sympathique . Ca me fait bien marrer toutes ces chinoiseries (tout autant que les japonaiseries des types qui d'un seul coup de katana coupent en 2 50 mecs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cayuga

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 41
Localisation : Liège
Pratiques actuelles : Viêt Vo Dao, Self defense Police, Boxe anglaise, Aikido
Pratiques passées : Taekwondo, karate
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 11:30

Au moins, les Japonais s'entraînent à couper des trucs avec le sabre.

Je n'ai jamais vu la moindre école traditionnelle chinoise ou vietnamienne couper quoi que ce soit.
Ils se bornent à exécuter des numéros de majorettes sans la moindre once d'efficacité.

Le maniement de l'arme trahit leur inexpérience totale de la lame...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Tapir

avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 11:44

Citation :
Je n'ai jamais vu la moindre école traditionnelle chinoise ou vietnamienne couper quoi que ce soit.

allons.............allons......et la mémoire mon garçon Wink .......tu es pourtant de ma génération tu ne te remémorres pas le grandissime maître pham xuan tong et ses coupes d'ananas Question lol!

plaisanterie mise à part il demeure une chose:

au Japon, une fois l'âge d'or de l'arc révolu, ce fût celui de la lâme , mais en Chine l'arme noble fût pendant tres longtemps le bâton long, donc (sans dénigrer les écoles chinoises d'épée ou de sabre authentiques, et il y en a , tu n'a juste pas été exposé au bon matériel) là aussi la culture martiale est différente


au Japon où traditionnellement le combat à mains nues est quantité négligeable, en Chine la capacité à boxer (cf explication chuan fa Wink ) fût de tous temps considérée comme l'accomplissement martial le plus abouti

si j'étais toi mon cher cayuga je me garderais de jugements aussi définitifs, surtout concernant une culture véhiculé par 1/5 des humains de la planète, certes et là je suis d'accord avec toi, ce qui est démontré de nos jours par le "wushu" (dans l'acceptation contemporaine, j'oserais même dire olympique, du terme) n'a rien d'une recherche un tant soit peu orienté vers le réalisme dans l'affrontement armé, il n'en demeure pas moins que jadis (et il faut creuser un peu pour trouver encore des écoles qui perpétuent ces savoir-faires) l'éfficacité des chinois fût bien réel puisque leurs arts et science du combat ont rayonné dans toute l'Asie (Vietnam,Corée,Japon,Okinawa,Indonésie,Philippines,Birmanie......) et comme l'a chanté le prophète dans un de ses classiques.............." still we know now, we'll never seen smoke without fire".........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naifanshi



Masculin Nombre de messages : 92
Age : 33
Localisation : alsace
Pratiques actuelles : karate shito-ryu, bai he quan
Pratiques passées : karate shorin-ryu(kobayashi et matsubayashi-ryu), aikido, judo
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 13:22

cayuga a écrit:
Au moins, les Japonais s'entraînent à couper des trucs avec le sabre.

Je n'ai jamais vu la moindre école traditionnelle chinoise ou vietnamienne couper quoi que ce soit.
Ils se bornent à exécuter des numéros de majorettes sans la moindre once d'efficacité.

Le maniement de l'arme trahit leur inexpérience totale de la lame...

tu sais, pour certaines armes, point besoin de se la jouer façon "on va arriver à trancher 4 chenes d'un coup de sabre"...

un couteau par exemple ça coupe et ça tue sans avoir besoin de force...si on veut être capable de trancher un arbre, on prend une hache...pas une épée...


accessoirement, comme l'a dit le tapir, les arts chinois sont assez riches au niveau armement...ça va de la hallebarde au sabre en passant par les multiples fléaux, les chaines, les couteaux papillon....etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauthier

avatar

Masculin Nombre de messages : 870
Age : 31
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : Arts internes chinois
Pratiques passées : Touche à tout bon à rien
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 13:29

Citation :
Ils se bornent à exécuter des numéros de majorettes sans la moindre once d'efficacité.

Le maniement de l'arme trahit leur inexpérience totale de la lame...

m'enfin j'ai la même réaction qu'avec tes propos sur le taichi de combat... à te lire on dirait que tu as tout vu, tout entendu, et surtout que tu as vu se faire défoncer la totalité des gens qui pratiquent ça...


m'enfin moi je dis ça je dis rien, mais j'ai vu des gens convaincants, et en escrime sportive, j'ai quand même tenu les armes pas mal quand j'étais plus ptit... pas que je sois un bretteur ou un boxeur de génie hein, mais quand un gars qui maîtrise ça correctement est meilleur que toi, ça laisse à réfléchir...

après j'en sais rien, je ne connais rien de ton niveau, mais je suis perplexe, je vois que tu pratiques aussi aikido et viet vo dao.... y trouves-tu quelque chose de martial ? ou alors pratiques-tu juste pour le fun ou l'épanouissement spirituello-culturel ? (c'est une vraie question sans ironie, NB)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qiao Dan

avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Cote d'Azur
Pratiques actuelles : Wushu divers, Shinto Muso ryu Jodo
Pratiques passées : Karate Shotokan
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 13:37

Moi j'ai vu des chinois couper avec épée et sabre. Ben ça coupe aussi bien qu'un katana.


Cela dit, et même si je suis pratiquant de "chinoiseries", je suis quand même un peu d'accord avec le sieur Cayuga sur le fait que 90% du temps, l'enseignement arme dans le Wushu (traditionnel !) se cantonne a des taolus.


Bien sur, différence culturelle avec le Japon patata, mais personnellement étant un grand fan des armes chinoises, je suis profondément frustre de ne pas pouvoir m'eclater autant avec une jian qu'avec un katana...
Les Japonais au moins ont garde le vrai maniement des armes et les techniques qui vont avec.

Dans le Wushu, ca se perd de plus en plus, et c'est vraiment triste

Sad


Les rares mecs que j'ai vu tenter de faire du réalisme avec des armes ça donne pas grand chose...

http://fr.youtube.com/watch?v=ouycplM5Cqc
http://fr.youtube.com/watch?v=2YhCnusqiFc&feature=related
http://fr.youtube.com/watch?v=X254e0JZuuU&feature=related
http://fr.youtube.com/watch?v=P1pMfcvFU4A


Je ne désespère pas, mais quand même. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cayuga

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 41
Localisation : Liège
Pratiques actuelles : Viêt Vo Dao, Self defense Police, Boxe anglaise, Aikido
Pratiques passées : Taekwondo, karate
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 14:39

Idem que qiao.

Je ne dis pas que la Chine n'avait pas de bon guerriers, je dis qu'à présent, ce qu'on voit dans les démos de wushu moderne, mais aussi dans les écoles dites pourtant "traditionnelles", le maniement des lames et le poids des armes sont à mourir de rire ou de désespoir ...

...contrairement à des écoles japonaises de katana.

Je ne suis pas un pro-japonais, ni un anti-chinois/vietnamien, mais les faits sont là.

En gros, les japonais restent rigoureux, les sinoviets jouent avec des lames en alu.
Est-ce la le prix de la modernité ?



Ah oui, j'oubliais PXT à Bercy ! Mais restons sérieux Very Happy

edit :
http://fr.youtube.com/watch?v=ouycplM5Cqc
Bon dieu, mais c'est catastrophique ... c'est encore pire que dans le viêt vo dao ! ( http://fr.youtube.com/watch?v=NJK2bKgJgGA )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaljerhom



Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 14:50

cayuga a écrit:
Idem que qiao.

Je ne dis pas que la Chine n'avait pas de bon guerriers, je dis qu'à présent, ce qu'on voit dans les démos de wushu moderne, mais aussi dans les écoles dites pourtant "traditionnelles", le maniement des lames et le poids des armes sont à mourir de rire ou de désespoir ...

...contrairement à des écoles japonaises de katana.

Je ne suis pas un pro-japonais, ni un anti-chinois/vietnamien, mais les faits sont là.

En gros, les japonais restent rigoureux, les sinoviets jouent avec des lames en alu.
Est-ce la le prix de la modernité ?



Ah oui, j'oubliais PXT à Bercy ! Mais restons sérieux Very Happy

edit :
http://fr.youtube.com/watch?v=ouycplM5Cqc
Bon dieu, mais c'est catastrophique ... c'est encore pire que dans le viêt vo dao ! ( http://fr.youtube.com/watch?v=NJK2bKgJgGA )
Quels faits?
De quelle écoles traditionnelles tu parles?
Tu as fait une enquête exaustive sur la question pour avancer que ce que tu dis sont des faits?
Je veux dire tu as peut etre raison je n'en sais rien, mais on ne peut pas parler de faits comme ca non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauthier

avatar

Masculin Nombre de messages : 870
Age : 31
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : Arts internes chinois
Pratiques passées : Touche à tout bon à rien
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 15:26

ouais... enfin le coup des armes japonaises où on reste rigoureux, je pourrais te dire, avec le même raisonnement : non mais regardez, en Kendo, où ils en sont rendus, on a perdu l'esprit martial...


en fin de compte il y a le même nombre de gens qu'avant qui pratiquent sérieusement, et les autres bah... font plus grand chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cayuga

avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 41
Localisation : Liège
Pratiques actuelles : Viêt Vo Dao, Self defense Police, Boxe anglaise, Aikido
Pratiques passées : Taekwondo, karate
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 15:30

kaljerhom a écrit:
cayuga a écrit:
Idem que qiao.

Je ne dis pas que la Chine n'avait pas de bon guerriers, je dis qu'à présent, ce qu'on voit dans les démos de wushu moderne, mais aussi dans les écoles dites pourtant "traditionnelles", le maniement des lames et le poids des armes sont à mourir de rire ou de désespoir ...

...contrairement à des écoles japonaises de katana.

Je ne suis pas un pro-japonais, ni un anti-chinois/vietnamien, mais les faits sont là.

En gros, les japonais restent rigoureux, les sinoviets jouent avec des lames en alu.
Est-ce la le prix de la modernité ?



Ah oui, j'oubliais PXT à Bercy ! Mais restons sérieux Very Happy

edit :
http://fr.youtube.com/watch?v=ouycplM5Cqc
Bon dieu, mais c'est catastrophique ... c'est encore pire que dans le viêt vo dao ! ( http://fr.youtube.com/watch?v=NJK2bKgJgGA )
Quels faits?
De quelle écoles traditionnelles tu parles?
Tu as fait une enquête exaustive sur la question pour avancer que ce que tu dis sont des faits?
Je veux dire tu as peut etre raison je n'en sais rien, mais on ne peut pas parler de faits comme ca non?

J'ai bien dit en gros non?
J'ai vu beaucoup, beaucoup de festivals, galas et démonstrations d'arts martiaux. Je suis régulièrement au Viêt Nam. J'ai participé à bien des stages d'amv "traditionnels" en France.

As-tu déjà vu au moins une école sinoviet qui s'entraîne à la coupe?
A part PXT à Bercy, moi jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Tapir

avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 16:35

Citation :
As-tu déjà vu au moins une école sinoviet qui s'entraîne à la coupe?

je voudrais comme le sieur Gauthier recentrer le débat sur l'éssentiel, à savoir pourquoi dans nos entrainements et études est on amené à faire ceci ou cela ?

le kendo est justement un exemple singulier, j'aime beaucoup cet art, c'est pour moi un excellent sport d'affrontement mais il faut avouer que techniquement (et tactiquement également) parlant on s'est en quelques décennies tres éloigné des parametres du kenjutsu qui envisageait le combat au sabre( katana le plus souvent) dégainé ..............

maintenant venons en à ta remarque, la coupe, dans les arts japonais à l'origine la coupe n'est une pratique( des forgerons sur des chiens ou des cochons) qui sert à tester le fil des lâmes et non la capacité à trancher dans le cadre d'un combat
et force est d'admettre que bien des exercices de batto giri actuels n'auraient de réels éfficacité que dans le cadre où il conviendrait de trancher le chef d'un condamné à mort immobile et qui attend stoïquement de trépasser lol! .......éfficacité prise dans sa définition première : capacité à atteindre les objectifs fixés , en l'occurence ici décapiter......

les Chinois n'éxécutaient pas leurs condamnés à mort exactement de la même manière que les japonais le faisaent entre gens de la haute (entendez par là entre "bushi, les manants étant éxécutés différement ) donc il est normal que la coupe comme exercice de dextérité n'y ait pas trouvé un terrain identique pour se développer
qui plus est la science de l'escrime chinoise est différente (je parle là de l'art de combat , pas des mascarades acrobatiques contemporaines) dans ses concepts de l'escrime japonaise.................


enfin un dernier point pour comprendre les apparentes différences, relève de la transmition
jusqu'à il n'y a pas si longtemps, la transmition du savoir guerrier (et ce en Chine comme au Japon) était un fait pour le moins discret, pour ne pas dire caché
or les modes de cryptages (au cas fort probable où il y avait de l'espionnage industriel lol! ) étaient fondamentalement différents dans ces deux pays

les chinois ont préféré axé le cryptage sur une multiplication de mouvements accessoires(voir parasites) et inutiles , de dorures, histoire de noyer le poisson (c'est osé mais bon c'est chinois lol! ) et de nécéssiter une lecture dépouillée (qui passe par un apprentissage apres avoir testé la valeur du futur élève cela va de soi) pour retrouver la vraie saveur combative des principes techniques démontrés

les japonais quand à eux ont choisi d'épuré les mouvements pour ne les rendre réellement compréhensibles qu'aux seuls initiés, auxquels ont permet l'accés aux codes qui aident à retrouver l'entiereté du principe volontairement "édulcoré" dans sa forme extérieure profane........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauthier

avatar

Masculin Nombre de messages : 870
Age : 31
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : Arts internes chinois
Pratiques passées : Touche à tout bon à rien
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 17:09

merci pour ces commentaires, senor Tapir ! Smile

@ Cayuga : pour les arts viets, je pourrais pas te répondre, je connais vraiment pas du tout, mais alors peu du tout... par contre pour les styles chinois, oui, il y en a... mais très peu, d'autant que je suis pas sûr que "la coupe" soit un facteur d'efficacité en combat, surtout si tu as une épée chinoise qui ressemble à un genre de rapière : tu lacères en surface et tu piques plus que tu ne tranches de part en part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Tapir

avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 17:32

+1 avec Gauthier
qui développe un point que j'avais soulevé sur la différence intrinsèque dans les principes des escrimes japonaises et chinoises
à l'épée (chinoise mais pas seulement,) le coup d'estoc est LE coup qui met fin au combat (contrairement en kenjutsu où on recherche avant tout des coups de tailles (de par la nature de la lâme et l'abscence de protection chez l'adversaire (rappellons ici que le kenjutsu (et avec lui l'âge d'or du katana) s'est énormément développé en période de "paix" et donc qu'il n'est pas à proprement parlé un art de guerre........)

la différence des armes induisant une utilisation forcément différente, entrainant la conceptualisation de "techniques" (jutsu au sens science,savoir faire pas waza ) et d'arts forcément par nature éloignés......

c'est cette analyse qui avait fait dire à feu l'excellent historien des arts de combat sylvain salvini que dans un affrontement D'artagnan aurait sans doute vaincu Musashi car il l'aurait transpercé ..............surement aussi (cheeta confirmera) l'une des raisons de la réputation d'éfficacité des antiques ninja, qui utilisaient des lames droites en frappant d'estoc dans des espaces restreints empéchant l'utilisation optimale des tailles avec katana.........


apres je reconnais que le fond de la question initiale de Tenaka n'est pas dénué de pertinence, je suis le premier à déplorer l'orientation "acrobaties toute" des AMC actuels ..............mais je voudrais juste rappeler que les moinillons acrobates qui sont sous les feux de la rampe ne sont pas (et LOIN s'en faut) représentatif de la réalité encore actuelle des arts et sciences chinois du combat qu'il soit à mains nues ou armé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaljerhom



Nombre de messages : 364
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 17:36

le Tapir a écrit:
Citation :
As-tu déjà vu au moins une école sinoviet qui s'entraîne à la coupe?

je voudrais comme le sieur Gauthier recentrer le débat sur l'éssentiel, à savoir pourquoi dans nos entrainements et études est on amené à faire ceci ou cela ?

le kendo est justement un exemple singulier, j'aime beaucoup cet art, c'est pour moi un excellent sport d'affrontement mais il faut avouer que techniquement (et tactiquement également) parlant on s'est en quelques décennies tres éloigné des parametres du kenjutsu qui envisageait le combat au sabre( katana le plus souvent) dégainé ..............

maintenant venons en à ta remarque, la coupe, dans les arts japonais à l'origine la coupe n'est une pratique( des forgerons sur des chiens ou des cochons) qui sert à tester le fil des lâmes et non la capacité à trancher dans le cadre d'un combat
et force est d'admettre que bien des exercices de batto giri actuels n'auraient de réels éfficacité que dans le cadre où il conviendrait de trancher le chef d'un condamné à mort immobile et qui attend stoïquement de trépasser lol! .......éfficacité prise dans sa définition première : capacité à atteindre les objectifs fixés , en l'occurence ici décapiter......

les Chinois n'éxécutaient pas leurs condamnés à mort exactement de la même manière que les japonais le faisaent entre gens de la haute (entendez par là entre "bushi, les manants étant éxécutés différement ) donc il est normal que la coupe comme exercice de dextérité n'y ait pas trouvé un terrain identique pour se développer
qui plus est la science de l'escrime chinoise est différente (je parle là de l'art de combat , pas des mascarades acrobatiques contemporaines) dans ses concepts de l'escrime japonaise.................


enfin un dernier point pour comprendre les apparentes différences, relève de la transmition
jusqu'à il n'y a pas si longtemps, la transmition du savoir guerrier (et ce en Chine comme au Japon) était un fait pour le moins discret, pour ne pas dire caché
or les modes de cryptages (au cas fort probable où il y avait de l'espionnage industriel lol! ) étaient fondamentalement différents dans ces deux pays

les chinois ont préféré axé le cryptage sur une multiplication de mouvements accessoires(voir parasites) et inutiles , de dorures, histoire de noyer le poisson (c'est osé mais bon c'est chinois lol! ) et de nécéssiter une lecture dépouillée (qui passe par un apprentissage apres avoir testé la valeur du futur élève cela va de soi) pour retrouver la vraie saveur combative des principes techniques démontrés

les japonais quand à eux ont choisi d'épuré les mouvements pour ne les rendre réellement compréhensibles qu'aux seuls initiés, auxquels ont permet l'accés aux codes qui aident à retrouver l'entiereté du principe volontairement "édulcoré" dans sa forme extérieure profane........
Je dirasi au contraire que les kata japonais de bujutsu n'ont rien d'edulcoré, que tout ce qui est nécessaire y est présent.
Et que ce que rend le kata vivant est l'enseignement oral.

Pour les arts chinois je rajouterais aussi qu'a la différence du Japon, ile montagneuse, la Chine elle était le théatre de batailles de plaine, ou l'habileté individuelle laissait largement place à la force collective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kcnarf



Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 17:51

http://fr.youtube.com/watch?v=X254e0JZuuU&feature=related

encore une démo ou l'utilisateur du Katana n'en n'est pas un en vrai et "joue" à l'utilisateur de katana .
Mais pkoi faire des démos avec des armes en alu ?
Pkoi ne pas le faire avec des vraies ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Tapir

avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   Mar 2 Sep - 17:57

Citation :
Pkoi ne pas le faire avec des vraies ?

là on s'égare un peu..................s'entrainer avec des armes "factices" a de tous temps était une norme de sécurité (Musashi allait même jusqu'à pousser l'arrogance à combattre avec des armes d'entrainement (bokken) parfois)................c'est la même raison qui fait que certains exercices aux armes à feu ne se font pas à balles réelles..................c'est pas l'arme qui définit la véracité et l'authenticité de la pratique ou de l'entrainement, c'est ce qu'on fait avec

par contre quand on "fait le con" avec une arme factice mais que pris à sa propre farce on s'illusione sur ses capacités réelles, tres souvent on a une mauvaise surprise (même tragique parfois) lorsque l'on se décide à "jouer" avec une arme authentique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tradition martiale chinoise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tradition martiale chinoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Radio chinoise Jt 208: j'essaye...!
» La carpe chinoise tout en 4 ou 5 clic
» Batterie chinoise?
» Passé et Tradition
» La diététique chinoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Martial.net :: Les arts :: L'histoire et la culture-
Sauter vers: