Art Martial.net

Forum d'Arts Martiaux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Krav Maga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
K.



Masculin Nombre de messages : 295
Age : 27
Localisation : Toulon
Pratiques actuelles : Muay Thai,AMP en morceaux,airsoft
Pratiques passées : Krav Maga,kick boxing,Kempo,Tae Kwon Do,Hapkido,re Krav Maga
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Le Krav Maga   Lun 24 Mar - 23:52

Article que j'avais écrit pour le site Okuden puis réutilisé pour la KwoonWiki:




La source


Krav maga signifie en hébreu "combat rapproché" ou "corps à corps". Il s'agit d'un système d'autodéfense qui a été mis au point par un sportif de Bratislava (actuellement en Slovaquie), Maitre Imrich "Imi" Lichtenfeld, champion en boxe, lutte et gymnastique (à noter que son père était instructeur de la police de Bratislava pour la self-défense), qui dans les années 1930 décida de réunir un groupe d'athlètes juifs de Bratislava pour protéger la communauté juive locale des agressions des groupes fascistes montant en puissance.
Prenant part à de nombreux combats de rue, durant lesquels il prend la mesure de la différence entre le combat "sportif" et le combat de rue, et de la nécessité de créer un nouvel art de défense, le gouvernement local le pousse à quitter la région en 1940. Il rejoint finalement la Palestine, où il combat dans les rangs des troupes britanniques (la Palestine est alors sous "protectorat" anglais), puis intégre les troupes de la Haganah (la milice juive), et plus précisément le Palmach (les commandos de la Haganah), où il enseigne l'autodéfense, la lutte et la boxe durant la guerre d'indépendance qui donnera naissance à l'état Israël.

D'un close combat militaire....


Après l'indépendance d'Israël, Imi Lichtenfeld rejoint l'armée israélienne, Tsahal, en tant qu'instructeur en close-combat et en éducation physique, où sa méthode de self-défense est rapidement adoptée comme méthode de combat "officielle" de l'armée.
Durant son service, Imi Lichtenfeld a tout le temps de perfectionner sa méthode de combat et de la rendre la plus réaliste, simple et efficace possible (la pratique du krav maga apprend généralement que les trois principes vont de paire) afin que les soldats puissent rapidement assimiler les principes de l'autodéfense (rappelons que Tsahal est une armée de conscrits, 3 ans de service militaire pour les garçons, 18 mois pour les filles et de fait, l'apprentissage des méthodes de combat se doit d'être le plus rapide possible).

.....à l'autodéfense civile


En 1964, Imi Lichtenfeld quitte le service actif de Tsahal et officialise le krav maga en tant que discipline lors de l'ouverture de son école à Nétanya (une ville du nord de Tel-Aviv Jaffa).En cette même année, le secret défense entourant le krav maga (en tant que méthode officielle de l'armée, comme le Systema en Russie, il fut classifié "secret-défense", c'est à dire que la divulgation de cette information est nuisible pour la défense nationale et peut être passible de prison) tombe et Imi Lichtenfeld décide de se consacrer à adapter, puis enseigner cette méthode aux civils (le voeu d'Imi Lichtenfeld, "so that one may walk in peace", traduit cette volonté que chacun puisse se défendre et se sentir en paix, surtout dans un pays en guerre comme Israël).

La mondialisation du krav maga, une méthode adoptée par les principaux groupes d'intervention

En 1980,le krav maga s'internationalise par le biais de la Diaspora juive (de jeunes juifs vont faire leur service militaire en Israël, apprennent les méthodes de combat, puis les enseignent dans leur pays d'origine: Imi Lichtenfeld charge Richard Douieb pour l'Europe, Eyal Yanilov pour l'Amérique du Nord et Kobi Lichtenstein pour l'Amérique du Sud d'enseigner et de répandre le krav maga, ce qui est chose faite puisque de nombreux groupes d'intervention de leurs pays d'origine ont adopté cette méthode: le SWAT, le Corps des Marines (USMC), le FBI pour les Etats-Unis, le GIGN pour la France et le SAS pour l'Angleterre. Bien évidemment, les formateurs de ces unités proposent aux civils une version adaptée du krav maga (Richard Douieb en France, ex-consultant en Arts Martiaux pour le GIGN, Emmanuel Ayache en France également ancien instructeur du Sayeret Mat'kal israélien enseignent le krav maga à un niveau civil).

Le décès du fondateur, les dissensions et les différentes fédérations

En 1998, le fondateur Imi Lichtenfeld décède, ce qui donne lieu à de nombreuses dissensions qui aboutissent à la création de nombreuses fédérations (FEKM, EIKM, IKMF,, KAMI, IKMA, KMBA, etc...): par exemple Richard Douieb et Eyal Yanilov, deux élèves directs du Maitre, ont créé chacun leur fédération (FEKM-RD pour Douieb et IKMF pour Yanilov).
Ajoutons que l'absence de règles rend quasiment impossible toute harmonisation entre les différentes associations.

Concrètement, le krav maga, qu'est ce que c'est ?

Le krav maga n'est en aucune façon un sport (pas de compétition ni de règle), ni un art martial (même s'il obéit au principe premier des Arts Martiaux à savoir l'autodéfense, il ne contient aucune "tradition" ni "philosophie").
Il n'est pas à proprement parler un "MMA" (Mixed Martial Arts), un mélange d'arts martiaux, mais contient des techniques comprises dans plusieurs arts martiaux ( muay thai, boxe, lutte, ju jutsu), et Imi Lichtenfeld parlait souvent de l'importance de la boxe et du ju jutstu.
En définitive, c'est tout simplement une méthode d'autodéfense, un système de combat rapproché (comme son nom l'indique).
Le krav maga , comme nous l'avons vu ci-dessus (cf. période de conscription dans Tsahal), a pour but d'apprendre à ses élèves à réagir efficacement et à se défaire d'une agression après un court laps de pratique (on estime qu'après une période de 6 mois de pratique sérieuse, le pratiquant de krav maga est à même de se défendre en cas d'agression).
Le krav maga se distingue des autres méthodes de self-défense par son mode d'entraînement: en effet, on ne se contente pas d'apprendre à réagir à une agression, mais on apprend à visualiser une situation voire à attaquer en premier si le besoin s'en fait sentir.
Le krav maga se différencie principalement des arts martiaux par la simplicité et la facilité de mémorisation des techniques.
Même si le pratiquant d'arts martiaux trouvera certaines similitudes techniques dans la pratique du krav maga, la différence réside au niveau des priorités (la fuite est par exemple une issue acceptable, voire recommandée) et surtout le mode d'entraînement:
_combattre à main nues face à une arme (à feu ou blanche: batte, chaîne, machette, etc...)
_utiliser l'environnement (murs, chaises)
_combattre avec une arme contondante sans tuer (arme à feu ou couteau)
_combattre face à plusieurs agresseurs
_réagir à une attaque surprise
_combattre blessé
_protéger une tierce personne
Bien qu'il soit enseigné dans les forces d'élite de nombreux pays, le krav maga s'adresse aux pratiquants de tous âges: il n'est pas rare de croiser des pratiquants d'un âge avancé, des enfants et même certains handicapés.

Krav maga et kapap

Le kapap (krav panim: le panim = combat face à face en hébreu) est une autre méthode de combat israélienne qui bien que similaire au krav maga sur certains points, diffère sur d'autres: le kapap se divise en trois parties :
_le corps à corps (à mains nues)
_le combat "armé" (bâton, arme à feu)
_la préparation mentale:

Si le corps à corps est similaire à celui enseigné dans le krav maga, et que le krav maga comprend l'utilisation du bâton de défense et de l'arme à feu en tant qu'arme contondante (sans en faire usage en tant qu'arme à feu, c'est à dire sans faire feu), le kapap enseigne le maniement des armes à feu et escompte d'en avoir toujours sur soi: en effet, la différence avec le krav maga réside dans le fait qu'en Israël, le krav maga est enseigné à tous (policiers, ambulanciers, pompiers, civils, conscrits, etc...) alors que le kapap n'est enseigné que dans les forces spéciales.
Cette différence se traduit concrètement dans les techniques: une technique de krav maga se terminera par la mise hors d'état de nuire de l'adversaire et la fuite, alors que le kapap enseignera comment neutraliser définitivement l'adversaire.
Enfin, l'aspect "mental" du combat est plus abordé dans le kapap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauthier

avatar

Masculin Nombre de messages : 870
Age : 31
Localisation : Paris
Pratiques actuelles : Arts internes chinois
Pratiques passées : Touche à tout bon à rien
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Le Krav Maga   Mar 25 Mar - 1:36

merci pour ce dossier très complet, ami Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Krav Maga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques livres de krav maga... ...en vrac
» Présentation d'une personne qui veut faire du Krav Maga
» shopping krav maga
» Alternative krav maga sur Grenoble
» Krav Maga Style Mouscron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art Martial.net :: Les arts :: L'histoire et la culture-
Sauter vers: